Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Histoire des produits

La presse à paille.

Tout a commencé avec le célèbre noueur qui, aujourd'hui encore, est utilisé sur les presses à paille CLAAS sous une forme plus évoluée. Depuis le lancement de la production, CLAAS a fabriqué plus de 400 000 presses.

Histoire des produits

La presse à paille.

Tout a commencé avec le célèbre noueur qui, aujourd'hui encore, est utilisé sur les presses à paille CLAAS sous une forme plus évoluée. Depuis le lancement de la production, CLAAS a fabriqué plus de 400 000 presses.

Un nœud écrit l'histoire

En 1921, August Claas dépose son premier brevet pour un noueur de sa propre invention, posant ainsi la pierre angulaire sur laquelle se construira le succès de l'entreprise. Le principe de cette première grande innovation CLAAS est resté inchangé à ce jour, même si son mode de fonctionnement n'a cessé d'être perfectionné. Le noueur symbolise la qualité et la fiabilité, deux valeurs qui guident aujourd'hui encore le développement des presses CLAAS.

1913

Lieuse de paille Franz Claas, père des frères Claas. C'est dans la forge paternelle que le jeune August Claas (à gauche) acquiert les principales connaissances sur le fonctionnement et la technique de la lieuse de paille pour laquelle il dépose un brevet décisif en 1921/1923, celui du noueur.

Le premier produit à être fabriqué dans l'entreprise créée par August Claas en 1913 est une lieuse de paille. Dès 1907, son père, Franz Claas, lance un modèle de lieuse de propre fabrication. Dans l'en-tête du papier à lettre de l'entreprise, il fait sa promotion avec la devise : « La plus vieille fabrique de lieuses de paille d'Allemagne ». C'est dans la forge familiale que les quatre frères apprennent le savoir-faire technique et, surtout, les connaissances sur le fonctionnement de la lieuse de paille. Ils se spécialisent alors dans la construction de lieuses et exploitent leurs expériences pour bâtir leur propre entreprise en 1913.

1921/23

En 1921, August Claas, le fondateur de l'entreprise et inventeur du noueur, dépose son premier brevet sous le numéro 372140. Le brevet décisif portant le numéro 414212 est, lui, accordé en 1923 pour le légendaire bec noueur et sa lèvre à mouvement limité. Ce noueur de toute nouvelle conception améliore la fiabilité de la lieuse de paille, très répandue à cette époque. Le système CLAAS est utilisé non seulement sur les propres machines du constructeur, mais aussi sur des lieuses d'autres marques. Grâce à cet immense succès, le noueur CLAAS devient l'emblème de l'entreprise.

Télécharger la brochure

1931

En septembre 1931, la toute première presse à paille brevetée de marque CLAAS, répondant au nom de « Bu-Bi », quitte les chaînes de l'usine de Harsewinkel. Avantage par rapport aux lieuses utilisées jusqu'à présent : la paille peut désormais être comprimée pour former des bottes de paille de forme homogène pouvant être stockées sur un espace réduit. Les presses sont placées derrière des batteuses stationnaires. En sortie, la paille est ramassée pour alimenter la presse via une rampe. La presse comprime ensuite la paille jusqu'à 6 m de hauteur sur une distance de 20 m. Comme les lieuses, les presses font appel au célèbre noueur CLAAS breveté pour réaliser des nœuds très solides.

Télécharger la brochure

1934

Ramasser, presser, charger. C'est avec ce principe d'une simplicité déconcertante qu'en 1934, CLAAS révolutionne les méthodes de récolte en Europe. Alors que la paille et le foin devaient jusqu'à présent être saisis à la main sur le sol avant d'être chargés sur la remorque, la CLAAS PICK UP assume désormais l'ensemble du processus de manière automatique. La machine ramasse proprement l'andain avec un tambour à doigts, puis presse la récolte pour former des balles compactes qu'elle dépose ensuite par groupes de 10 à 12 sur le sol ou qu'elle pousse directement sur une rampe pour charger la remorque attelée.

Avec le lancement de la moissonneuse-batteuse CLAAS en 1936, le processus de ramassage du grain, des menues pailles et de la paille connaît d'énormes améliorations. Par rapport au battage stationnaire classique, le duo PICK UP-moissonneuse-batteuse permet d'économiser entre la moitié et un tiers du travail habituellement effectué par les ouvriers et les attelages.

Télécharger la brochure

1953

En 1953, CLAAS commence à produire la presse-ramasseuse à haute densité HD. Avec la presse HD, la paille ou le foin est directement dirigé vers le canal de pressage par l'ameneur, sans tapis d'alimentation intermédiaire. Les ingénieurs veillent tout particulièrement à une bonne séparation du lien et installent à cet effet des couteaux dans la presse. Les balles sont pressées en bottes de 36 x 50 cm de section, la longueur pouvant être variée entre 50 cm et 1 m. La presse haute densité est entraînée soit par la prise de force du tracteur, soit par un moteur installé sur la machine. Ceci permet d'utiliser des tracteurs de gabarit modeste pour tracter la presse haute pression. Celle-ci peut débiter entre 4 et 6 t de paille ou de foin à l'heure.

1958

Pour succéder aux presses PICK UP I et PICK UP II, CLAAS lance en 1958 la presse basse pression PICK UP LD, appelée plus tard seulement LD (Low Density), avec un canal de pressage d'une largeur de 100 cm. En 1963, la PICK UP LD est rebaptisée pour devenir la LD 100. Elle est secondée par une nouvelle presse de gabarit inférieur, la LD 80, dotée d'un canal de pressage de 80 cm de largeur.

Télécharger la brochure

1963

Outre la nouvelle LD 80, CLAAS lance également la MAXIMUM en 1963, un nouveau modèle destiné à remplacer la presse haute pression HD avec une capacité de pressage de 10 t de paille ou de foin à l'heure comprimées en des balles d'une extrême densité. Grâce à des vis de tension permettant de réduire la dureté des balles, cette même presse peut également être utilisée pour produire des balles moins comprimées.

Commercialisée un an plus tard, la MEDIUM est une presse à moyenne densité. Comme son nom l'indique, elle se positionne entre la LD et la MAXIMUM en termes de débit et est proposée en deux largeurs de canal (80 et 100 cm). La MEDIUM a été développée sur la base de la PICK UP LD. Le canal de pressage est plus long, le piston est plus gros et se déplace à un rythme plus rapide. Autre nouveauté : la tige filetée servant au réglage de la pression de pressage. La presse est en outre dotée de paliers spéciaux grâce auxquels le temps de graissage est réduit de 80 % environ par rapport aux modèles précédents.

ProduitBrochure
MAXIMUMTéléchargement
MEDIUMTéléchargement

1967

Afin de répondre aux attentes d'un marché réclamant des densités de pressage plus élevées, des balles aux formes encore plus nettes et des pick-up encore plus larges, CLAAS développe sa première presse à piston MARKANT. À partir de 1967, les volumes de production ne cessent d'augmenter pour cette presse, dont le canal de mesure 36 x 46 cm. Le large pick-up est alors disposé sur le côté du canal de pressage. Derrière lui, un ameneur à came pousse le fourrage latéralement dans le canal selon un angle de 90° par rapport au sens de déplacement de la machine. Le piston, qui se déplace sur des galets, est doté sur le côté d'un couteau vertical qui sectionne chaque portion de fourrage poussée dans le canal pour former des balles parfaites. Pour que les opérations de pressage puissent être effectuées par une seule personne, CLAAS propose à partir de 1973 un éjecteur de balle à entraînement hydraulique. Peu à peu, on voit ainsi naître une gamme complète de presses avec, tout en bas, la petite TRABANT, et, tout en haut, la DOMINANT, championne de la performance avec un débit pouvant atteindre 18 tonnes par heure.

BrochureBrochure
MARKANTTéléchargement
TRABANTTéléchargement
DOMINANTTéléchargement

1976

Avec la ROLLANT, CLAAS propose une presse à balles rondes dont la chambre de pressage n'est plus entourée de courroies, comme c'était le cas par le passé, mais de rouleaux en acier. Ce système de pressage à rouleaux préfigure les modèles à chambre fixe commercialisés au cours des années suivantes et fait de la ROLLANT le numéro un du marché d'Europe de l'Ouest. Le premier modèle, la ROLLANT 85, produit des balles de paille de 1,80 m de diamètre et de 1,50 m de largeur pour un poids de 400 kg, soit l'équivalent de 20 petites balles haute densité. Les balles rondes se manipulent facilement à l'aide d'un chargeur frontal et résistent mieux aux intempéries que les balles haute densité. Plus tard, le constructeur commercialisera les modèles ROLLANT 34, 44 et 62 affichant un diamètre de chambre de pressage respectif de 0,9 m, 1,20 m et 1,60 m pour des balles d'une largeur de 1,20 m.

Télécharger la brochure

1983

En 1983, CLAAS franchit une nouvelle étape dans le domaine du développement des presses avec une autre innovation : le liage filet ROLLATEX. Les balles sont enveloppées dans un filet maintenu par effet auto-agrippant, une nouveauté absolue qui devient bientôt le nouveau standard chez les constructeurs de presses agricoles. Auparavant, il fallait effectuer jusqu'à vingt tours de ficelle autour des balles pressées pour les maintenir en forme. Avec le système de liage filet breveté, deux enroulements sont désormais suffisants, ce qui permet de raccourcir considérablement la durée du liage par rapport au liage ficelle standard et d'améliorer le débit de près de 50 %. Les balles rondes avec liage filet ROLLATEX sont en outre fermement enveloppées et donc particulièrement stables lors du stockage. Le filet constitue par ailleurs une première barrière contre les intempéries et permet d'ouvrir facilement les balles.

Télécharger la brochure

1986

L'Agritechnica 1985 est l'occasion pour CLAAS de présenter au public une première mondiale : la ROLLANT RAPID 56, première presse à balles rondes non-stop au monde. Ramassage du fourrage, pressage de balles rondes de forme parfaite, liage filet et dépose rapide des balles : la presse effectue toutes ces opérations dans la lancée, sans s'arrêter et de manière entièrement automatique. Avec la ROLLANT RAPID, le rêve des entrepreneurs de travaux agricoles, des gros exploitants et des coopératives agricoles devient enfin réalité. CLAAS a en effet développé une nouvelle presse à balles rondes unique en son genre, la ROLLANT RAPID 56, avec laquelle les temps d'arrêt appartiennent au passé. Tandis que la machine se déplace sur la parcelle, les balles rondes retombent de la chambre de pressage, déjà recouvertes de filet, sans que le conducteur du tracteur ait besoin de s'arrêter. Résultat : une plus grande efficacité, une moindre exposition aux risques météorologiques, une meilleure exploitation du potentiel de la machine, un tracteur moins sollicité et un travail globalement moins éprouvant pour le conducteur. En raison de son coût de fabrication élevé lié à une électronique encore onéreuse, la ROLLANT RAPID n'est construite que sur une courte période, mais rencontre beaucoup de succès, notamment auprès des utilisateurs professionnels américains. Elle trouvera finalement un successeur dans le segment de productivité supérieur avec la nouvelle presse parallélépipédique grand format QUADRANT.

Télécharger la brochure

1988

En 1988, CLAAS lance sa première presse à balles parallélépipédiques grand format, la QUADRANT 1200, conçue pour les grandes exploitations et les entreprises de travaux agricoles. Capable de presser 30 tonnes de paille à l'heure, la machine produit des balles pouvant atteindre jusqu'à 360 kg. D'une hauteur de 70 cm pour une largeur de 1,20 m et une longueur de 1,00 à 2,50 m, les balles sont parfaitement adaptées aux gabarits des véhicules de transport européens, et notamment les camions. Autres avantages : un nombre réduit de balles à l'hectare, un espace de stockage moins important et un chargement plus rapide permettant d'accélérer la rotation des cultures. En raison de sa rentabilité hors pair, la QUADRANT devient très rapidement la presse préférée des entrepreneurs de travaux agricoles et des coopératives d'utilisation de matériel agricole.

Télécharger la brochure

1993

Le lancement du système ROTO CUT en 1993 permet pour la première fois de couper le fourrage juste en amont des presses et de produire des balles d'ensilage de qualité avec les presses ROLLANT et QUADRANT. Le fourrage peut être directement coupé sur la parcelle et les balles haute densité sont liées en toute sécurité au moyen d'un filet.

Télécharger la brochure

1996

Outre les modèles ROLLANT à chambre de pressage fixe, CLAAS propose aussi, depuis 1996, une presse à courroies avec chambre de dimensions variables, baptisée VARIANT, qui permet de produire des balles d'un diamètre modulable entre 0,90 m et 1,80 m. Elle se distingue des autres presses disponibles sur le marché par le sens de rotation des balles contraire à celui des aiguilles d'une montre et au rotor disposé juste à côté de la chambre où sont formées les balles, qui assure un démarrage parfaitement fiable de la balle quelles que soient les conditions. La VARIANT 180 presse des balles rondes de haute densité avec un débit élevé et peut donc être partagée sans problème par plusieurs exploitations.

1999

En 1999, CLAAS lance la nouvelle QUADRANT 2200. Dotée d'une toute nouvelle cinématique, d'une nouvelle architecture de châssis et du terminal convivial CLAAS Control, la machine atteint des débits supérieurs avec une densité de balle plus élevée qui permet d'augmenter encore la rentabilité de la machine par homme et par heure en sous-traitance.

Télécharger la brochure

De plus, toujours en 1999, CLAAS présente un tout nouveau système de compression pour presses à balles rondes. La presse ROLLANT 250 MPS  (MAXIMUM PRESSURE SYSTEM) se voit doter dorénavant de trois rouleaux de pressage en acier montés sur un segment oscillant. Cette pièce mobile de la chambre de pressage vient appuyer sur la balle pour démarrer plus rapidement sa rotation et obtenir des couches plus homogènes lors du pressage. Le « noyau » classique des balles rondes produites par les machines à chambre fixe est nettement plus petit sur les presses MPS et témoigne de l'énorme potentiel de la ROILLANT 250 en termes de compression. Ce nouveau procédé permet par ailleurs de réduire la consommation d'énergie au pressage et d'obtenir des balles de forme parfaite par la compression de couches moins épaisses.

Télécharger la brochure

2001

En 2001, CLAAS commercialise la ROLLANT équipée d'une enrubanneuse UNIWRAP. Une fois la balle pressée, la ROLLANT 250 UNIWRAP permet d'effectuer le liage et l'enrubannage en une seule étape. L'enrubanneuse hautes performances CLAAS enveloppe la balle avec six couches de film plastique étirable en seulement 35 secondes. Après cet enrubannage extrêmement rapide, la table d'enrubannage descend au ras du sol pendant que le tracteur continue d'avancer pour déposer la balle en douceur.

Télécharger la brochure

2002

CLAAS lance le système FINE CUT, un système de coupe à 49 couteaux pour la paille courte. Il permet d'utiliser directement la paille courte produite sur la parcelle comme fourrage ou litière.

Télécharger la brochure

2006

Le lancement de la nouvelle CLAAS QUADRANT 3400 marque l'arrivée d'une presse à balles grand format aux performances d'avant-garde. Dans le foin comme dans la paille, cette machine est celle qui offre le plus gros débit sur le marché. De plus, son aptitude à traiter l'ensilé fait d'elle la plus grande presse à balles d'ensilage. Aucune autre presse ne surpasse son débit en tonnes par heure. La QUADRANT 3400 inaugure ainsi un nouveau segment en termes de performances. Tous les composants sont conçus pour maximiser la vitesse et le débit. La QUADRANT 3400 parvient ainsi à traiter jusqu'à 60 tonnes de paille à l'heure, déposées en balles de 1,20 m x 1 m pour gagner encore en efficacité au transport.

Télécharger la brochure

2010

Avec la gamme ROLLANT 400, CLAAS franchit un nouveau seuil dans le segment des presses à chambre fixe. De par ses performances et sa solidité, la presse équipée du système hydraulique MPS PLUS et d'un système de coupe à 25 couteaux redéfinit tout simplement la donne avec un débit pouvant atteindre 51 t à l'heure. Outre sa vélocité et son rendement, la nouvelle presse ROLLANT se distingue par un entretien minimum allié à une fiabilité hors pair.

Télécharger la brochure

2013

En 2013, lors de l'Africtechnica, CLAAS présente pour la première fois l'ICT (Implement Controls Tractor, ou contrôle du tracteur par l'outil), un nouveau logiciel qui utilise les paramètres d'utilisation d'un outil attelé pour contrôler le tracteur via l'interface ISOBUS. Le système est commercialisé depuis 2015 pour un ensemble tracteur et presse à balles parallélépipédiques. La presse est équipée du CRUISE PILOT qui gère automatiquement la vitesse d'avancement du tracteur via l'ICT. Le conducteur peut choisir en permanence entre deux modes de travail, « rendement » ou « qualité de balle », selon l'application. En cas de pic de charge, la fonction AUTO STOP de la presse arrête automatiquement la prise de force via l'ICT. L'ICT accroît sensiblement les performances de l'attelage tracteur-machine. Les marges de sécurité respectées par le conducteur lors de la conduite manuelle sont révolues. Le potentiel de rendement peut être pleinement exploité en permanence, sans temps d'immobilisation ni incidents. L'ICT offre une grande assistance au conducteur, étant donné qu'il réduit au minimum le nombre d'interactions qui nécessitent son attention.

Télécharger la brochure

2016

Jusqu'à présent, CLAAS confiait la production de balles de 120 cm x 70 cm à ses modèles QUADRANT 3200 et 2200. Ces deux presses à balles parallélépipédiques vont être complètement redessinées. CLAAS va même jusqu'à retravailler son plus ancien brevet pour finalement présenter un nouveau noueur hautes performances sur ses nouvelles presses QUADRANT 5200 et 4200. Avec le nouveau système de régulation automatique de la pression de pressage APC (AUTOMATIC PRESSURE CONTROL), il devient encore plus facile d'exploiter tout le potentiel de performances des nouvelles presses. La QUADRANT de dernière génération se distingue par ailleurs par un système d'alimentation hydraulique, une cadence de piston plus élevée et une multitude d'équipements.

Télécharger la brochure

2017

2017 est l'occasion pour CLAAS de présenter pas moins de huit nouveaux modèles dans toutes les gammes de presses.

Côté presses à balles carrées, CLAAS enrichit sa gamme de la QUADRANT 5300 conçue pour produire des balles de 1,20 x 0,90 m. Dans le domaine des presses à balles rondes, la chambre de pressage à géométrie variable est complètement modifiée sur six modèles de la série VARIANT 400, afin d'accroître la fiabilité et le confort d'utilisation des machines. Les presses à chambre fixe comptent elles aussi une nouveauté, à savoir la ROLLANT 620 qui produit des balles de 1,50 m de diamètre. La ROLLANT 400 bénéficie quant à elle de rouleaux renforcés pour produire des balles d'ensilage d'une grande densité.

Pour accéder à l'offre produit, cliquez ici